CLX / LibreNord
mardi, 12 septembre 2017|

2 visiteurs en ce moment

 

La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité.

Cette définition est celle du préambule[1] de 1946 à la Constitution de l’organisation mondiale de la santé (OMS). Cette définition de l’OMS n’a pas été modifiée depuis 1946.

Elle implique que tous les besoins fondamentaux de la personne soient satisfaits, qu’ils soient affectifs, sanitaires, nutritionnels, sociaux ou culturels et du stade de l’embryon, voire des gamètes à celui de la personne âgée.

Elle se présente donc plutôt comme un objectif, que certains jugeront utopique puisqu’elle classe, selon le pays étudié, de 70 à 99% des gens comme n’étant pas en bonne santé ou malade. On peut lui préférer celle de René Dubos : « État physique et mental relativement exempt de gênes et de souffrances qui permet à l’individu de fonctionner aussi longtemps que possible dans le milieu où le hasard ou le choix l’ont placé », qui présente la santé comme la convergence des notions d’autonomie et de bien-être.

C’est un état relatif. On dit d’une personne qu’elle est en "bonne santé" ou en "mauvaise santé".

Par analogie avec la santé humaine, on parle aussi de la "santé économique" d’un pays, d’une entreprise "en bonne santé", etc.

Source Wikipedia


ECBU

ECBU Circuit du médicament (Contrat de Bon Usage des médicaments et prestations)

L’applicatif ECBU permet de saisir tous les items contenus dans le Contrat de Bon Usage des médicaments et des produits et prestations, année par année afin de :
- Améliorer et sécuriser le circuit du médicament, des produits et prestations au sein de l’établissement.
- Préciser les actions à mettre en œuvre pour répondre à cette amélioration.
- Organiser le cadre de l’évaluation des engagements souscrits.

eCBU a été conçue par l’OMEDIT Picardie. La maîtrise d’ouvrage a été assurée par le GCS eSanté.Contact : Mle Millet, OMEDIT Picardie

site du projet

M2C2

L’ARH Picardie et plusieurs hôpitaux de la Région ont créé en 2002 un applicatif de gestion des Réunions de Concertation Pluridisciplinaires en cancérologie (RCP), M2C2.

M2C2 signifie dossier Médical Minimum Commun de Cancérologie.

La finalité de M2C2 est double :
- recueillir des données d’activité médicale liée au cancer, à des fins épidémiologiques
- faciliter la tenue des réunions de concertation pluridisciplinaire à travers des formulaires ’standards’, via une application de type Extranet sécurisé, ou récupérés de manière automatique.

Initialement mis en œuvre par le CHU d’Amiens, cet applicatif est géré par le GIP Télémédecine de Picardie depuis 2003.
Ce GIP est devenu le GCS eSanté à partir de 2008.

La licence du produit est de type CeCILL (logiciel libre).

Site du projet

MedShakeEHR

MedShakeEHR est un logiciel médical de gestion patients, modulaire, moderne, open source et gratuit.

Site du projet

Orthanc

Logiciel d’imagerie médicale

Site du projet

Sigmah

Logiciel libre pour la gestion de l’information opérationnelle des organisations d’aide internationale

Le logiciel Sigmah a pour ambition de faciliter la gestion des projets humanitaires en améliorant certaines fonctionnalités clés pour répondre aux besoins ci-dessus :
- Suivre l’état d’avancement des projets et des financements ;
- Créer, partager, analyser et cartographier des bases d’indicateurs pour le suivi et le diagnostic ;
- Centraliser les documents de projets ;
- Améliorer la gestion de calendriers et l’anticipation avec alerte ;
- Opérationnaliser une démarche d’assurance qualité, en définissant des critères et des points critiques liés aux projets.

Le site du projet

 
A propos de CLX / LibreNord
Le portail LibreNord est un annuaire de ressources libres, édité par le Club Linux Nord-Pas de Calais afin de faciliter les choix logiciels et de mieux cibler les professionnels présentant ces derniers à leur catalogue de compétences. Cet annuaire est édité en partenariat avec l’association PôleNord. (...)
En savoir plus »